Goudji à la Cathédrale Saint-Jean

Depuis 3 ans, les Amis de la Cathédrale soutiennent le projet du diocèse de Besançon de commander à l’orfèvre Goudji un calice pour la Cathédrale.

A l’occasion de la Fête de la Dédicace de la Cathédrale, le 5 mai prochain, Goudji nous fera l’honneur de venir à Besançon apporter son calice et le présenter officiellement.

Nous vous invitons à une rencontre au cours de laquelle le vicaire général du diocèse reviendra sur la genèse du projet, puis l’orfèvre nous parlera de son œuvre en général et de cette œuvre en particulier.

Vendredi 5 mai à 18h, Cathédrale Saint-Jean. Ouvert à tous. Entrée libre

Aff Goudji.png

 

Né en Géorgie en 1941, Goudji se forme à la sculpture à Tbilissi avant de quitter précipitamment son pays pour Moscou en 1962. Il y épouse Katherine Barsacq et s’installe en France en 1974. A Paris, il se consacre enfin à son rêve et crée des bijoux et des objets décoratifs en métaux précieux.

De culture byzantine, il se passionne pour l’art paléochrétien, l’art roman et l’art gothique. Sculpteur de formation, il ne veut créer que des pièces uniques. Orfèvre, il conjugue la technique de la dinanderie avec l’incrustation de pierres dures dans le métal, une innovation qu’il a élaborée seul, et ne travaille que les métaux précieux.

Très tôt reconnu, il est sollicité en 1976 pour créer et réaliser l’épée d’académicien de Félicien Marceau. Depuis lors, il a réalisé quatorze épées d’académicien dont celles d’Hélène Carrère d’Encausse, Raymond Barre ou Maurice Allais.

Ses œuvres sont l’objet de grandes expositions personnelles dans des galeries d’art ou des musées en France et à l’étranger. Elles sont notamment offertes par les Présidents de la République François Mitterrand, Jacques Chirac ou Nicolas Sarkozy aux Chefs d’États étrangers.

En parallèle, l’orfèvre réalise de nombreuses commandes pour des objets liturgiques : cuves baptismales, grands ostensoirs de procession, crosses d’abbé et d’évêque, reliquaires, calices. Il réalise notamment en 1993 un calice pour la chapelle Notre-Dame du Haut de Ronchamp, œuvre tout aussi contemporaine de Le Corbusier. Dans un même élan, Goudji réaménage une quinzaine de sanctuaires de cathédrales, abbayes et églises dont celui de la cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul-et-Saint-André de Saint-Claude (39) en 2011. Il va même jusqu’à crée des objets liturgiques à la demande du Pape Jean-Paul II ou pour des cérémonies avec Benoit XVI.

La Cathédrale de Chartres possède la plus importante collection d’œuvres liturgiques de Goudji en France avec pas moins de 41 pièces (Maitre-Autel, vases sacrés, chandeliers, cathèdre, …). La dernière – une croix reliquaire – vient d’être inaugurée début avril 2017.

Advertisements